NOS ACTUALITÉS

Office pour l'Unité
jeudi 3 mars 2021

Partager :

En ce temps de carême nous vous proposons de suivre pendant plusieurs semaines le témoin Martin Luther King, pasteur baptiste américain. 

Minuit, quelqu’un frappe à la porte, Martin Luther King

« Si l'un de vos à un ami et qu'il aille le trouver à minuit pour lui dire: ami, prête-moi trois pains car un de mes amis est arrivé en voyage chez moi et je n'ai rien à lui offrir. » Luc 11,5-6
Il est minuit dans l'ordre social. Au plan international les nations sont engagées dans une lutte colossale et rude pour la suprématie. Il n'est pas moins vrai que des millions d'hommes pensent que l'Église fournit une réponse aux bouleversements profonds qui trouble leur vie. L'Église reste le seul repère familier pour le voyageur fatigué qui arrive à minuit. Elle est la seule maison qui reste debout là où elle fut toujours, la maison où le voyageur de minuit vient ou refuse de venir. Certains décident de n'y point venir. Mais tous ceux qui y viennent et frappent à la porte cherchent désespérément un peu du pain dont ils manquent. 

Le voyageur demande trois pains. Il désire le pain de la foi. Dans une génération marquée par tant de désillusions colossales, les hommes ont perdu la foi en Dieu, la foi en l'homme, la foi dans l'avenir. Au sein de leur désillusion troublante, beaucoup réclament le pain de la foi. 

Il y a aussi un désir profond du pain de l'espérance. Dans les premières années du siècle, peu d'hommes avaient faim de ce pain. L'époque des premiers téléphones, des premières automobiles, des premiers avions, leur donnait un optimisme radieux. Ils adoraient au temple de l'inévitable progrès. Mais alors une série de développements tragiques, révélant l'égoïsme et la corruption de l'homme, montrèrent la vérité de ce dicton : « Le pouvoir tend à corrompre et le pouvoir absolu corrompt absolument. Cette découverte terrible provoqua la chute d’optimisme la plus formidable de l'histoire. Et pourtant, même dans les moments inévitables où tout paraît désespéré, les hommes savent que sans espoir ils ne peuvent pas vivre réellement et, dans un acharnement douloureux, ils réclament le pain de l'espérance. 

Enfin, il y a le désir ardent du pain de l'amour. Chacun souhaite aimer et être aimé. Celui qui ne se sent pas aimé a l'impression de ne pas compter. La vie dans un monde devenu impersonnel de façon opprimante donne à beaucoup d'entre nous l'impression que nous ne sommes guère que des numéros. Effrayé par cette tendance à réduire sa personne à une fiche dans un grand catalogue, l'homme réclame désespérément le pain de l'amour.

Extrait de Martin Luther King, La force d´aimer, Ed. Casterman 1964, p. 75, 78ss

Préparé par nos frères et sœurs de Kinshasa, R.D. Congo

Intercessions

1/ Le lundi 22 février 2021 les écoles et universités en République démocratique du Congo ont réouvert leurs portes après deux mois de fermeture et d'incertitudes, suite aux mesures sanitaires. La reprise engendre beaucoup de tensions: pas de vacances d'été, années académiques se chevauchant, enseignants impayés, certaines facultés n’ont pas encore terminé l’année 2019-2020, d’autres sont déjà en plein milieu de l’année 2020-2021...
Seigneur, nous Te prions pour l'enseignement en R. D. Congo. Nous te confions tous les étudiants qui cherchent à garantir leur avenir par une bonne formation et qui doivent lutter contre l’injustice et l’indifférence pour obtenir leurs diplômes. Nous te confions également tous les enseignants qui ont un maigre salaire et qui doivent trouver un moyen pour assurer leur vie tout en assumant leur appel à l’enseignement.

2/ Le 2 février dernier, à l'occasion de la fête de la vie consacrée, les religieuses et religieux présents dans l'archidiocèse de Kinshasa se sont réunis, à la cathédrale Notre-Dame du Congo, pour un temps de prière et de fraternité. Dans son homélie, Mgr Jean-Crispin Kimbeni, évêque auxiliaire de Kinshasa chargé de la vie consacrée, a mis l'accent sur « la communion des membres pour une communauté ouverte à la fraternité universelle."
Seigneur, nous Te prions pour tous les consacrés dans ce pays. Sois celui qui assure et affermit le chemin de chacun d'eux, celui qui les accompagne sur différentes routes (dans la forêt équatoriale, la région de grands lacs, différentes villes et villages…). Qu'ils soient des vrais témoins de ton amour pour les autres, des frères et sœurs ouverts à la fraternité universelle.

3/ De nombreuses églises dites “Églises de Réveil” attirent et regroupent des millions de chrétiens à Kinshasa. Ces églises sont parfois critiquées de par leurs origines et certaines de leurs pratiques. Souvent cela engendre de débats sérieux entre les chrétiens de ces églises et ceux d'autres confessions chrétiennes.
Seigneur, nous te confions tous les chrétiens de cette ville. Mets dans leur cœur le désir de l'unité et de ta vérité. Manifeste-Toi comme le Dieu sauveur et plein d'amour.