Reconnaissances

Reconnaissances
ecclésiales et civiles

I. Statuts canoniques

Le 20 avril 1984, la Communauté du Chemin Neuf a été érigée en Association Publique de Fidèles par le Cardinal Albert Decourtray, Archevêque de Lyon.

Le 24 juin 1992, l’Institut du Chemin Neuf a été érigé, pour les prêtres et les religieux, en Institut Religieux Clérical de Droit Diocésain par le Cardinal Albert Decourtray, Archevêque de Lyon.

Le 14 septembre 2009, l’Institut du Chemin Neuf a été reconnu comme Institut Religieux Clérical de Droit Pontifical par le Cardinal Franc Rodé, Préfet de la Congrégation pour les Instituts de Vie Consacrée et les Sociétés de Vie Apostolique, au Vatican, Rome.

La maison générale est à l’Abbaye d’Hautecombe, 73310 Saint Pierre de Curtille, France. L’ouverture de nouvelles maisons de l’Association Publique de Fidèles ou de l’Institut Religieux dans les diocèses se fait, conformément au droit canon, en accord avec l’évêque du lieu.

II . Statuts civils

La Communauté du Chemin Neuf demande à être civilement reconnue dans les pays où elle est appelée. Le type de reconnaissance varie d’un pays à l’autre en fonction des législations nationales.

En France par exemple, la Communauté est une Congrégation légalement reconnue, par décret du Ministre de l’Intérieur en date du 23 juillet 1993, et paru au Journal Officiel du 30 juillet 1993. Son siège social est 49, Montée du Chemin Neuf, 69005 Lyon, France.

L’Abbaye d’Hautecombe est une Fondation établie en pleine personne morale le 7 août 1826 par le roi Charles-Félix. Le Supérieur général de l’Institut est le président du Conseil de Fondation, composé de religieux de l’Institut du Chemin Neuf.